Nettoyage et produits d'entretien

INTRODUCTION

1. Tout d'abord le nettoyage est une activité d'entretien et de maintenance de l'installation, dont le but principal est d'assurer un aspect confortable et esthétique (confort et sensation de propreté visuelle), et surtout, un niveau de propreté hygiénique. Le nettoyage permet également d'entretenir ou de prolonger la durée de vie des équipements et d'assurer la sécurité des personnes présentes sur les lieux. Pour atteindre le niveau expert , le nettoyage doit être organisé (avec les personnes qui l'effectuent) et les lieux, horaires, durées et modalités, matériels, machines et moyens d'utilisation doivent être précisés au préalable. Il existe différentes catégories de taches : antiadhésives (ex. antiadhésives) : poussière) ; Rohtak et adhérence élevée. La méthode d'élimination diffère selon le type de saleté. Enlevez la saleté qui n'est pas attachée en époussetant, en passant l'aspirateur ou en nettoyant. Mauvaise adhérence due aux lingettes humides, au lavage à l'eau ou au polissage. Enfin, frottez les taches tenaces (peut-être après avoir trempé les taches). Pour être efficace, le processus de nettoyage se compose de quatre facteurs principaux. Température (utilisation d'eau chaude); Chimie (utilisation de détergent); Temps (temps de réponse).

CATÉGORIES DE PRODUITS D’ENTRETIEN

Il est important de ne pas confondre l'hygiène avec ses objectifs esthétiques et hygiéniques, et la désinfection visant à réduire le nombre de micro-organismes à des niveaux acceptables pour l'homme. La saleté peut être divisée en trois catégories suivantes. Utilisez le produit de nettoyage approprié selon le type de tache. Les agents nettoyants peuvent être divisés en deux grandes familles : les agents nettoyants et les désinfectants.

3.1. Les détergents

Ces produits sont classés selon l'indice de pH (potentiel hydrogène) sur une échelle qui comprend acide, neutre, basique (ou alcalin). Cette classification détermine le type de produit utilisé. Nettoyant acide (Détartrant, Détartrant). Détergent neutre (produit multi-usages) ; Détergent alcalin (solvant dégraissant et décapant). Pour faciliter l'utilisation, certaines marques attribuent un code couleur aux types de détergents en fonction de la valeur du pH. , Détartrant et Détartrant étiquette rouge couramment utilisé dans les sanitaires. Label vert pour les produits réutilisables. Etiquette bleue pour décapants et dégraissants. Ce code couleur peut être précisé sur les torchons et serviettes pour utiliser la bonne matière, qui ne mélange pas le produit et dépend de la surface à laver !

3.2. Les désinfectants

Le nettoyage au moyen d’un détergent élimine aussi 80 % des micro-organismes(bactéries, virus, champignons, etc.) présents sur une surface. Pour détruire les 20 % restants, on utilise un désinfectant.
Il en existe plusieurs sortes :
-* les désinfectants « bactéricides » éliminent les bactéries ;

 

  • les « fongicides » éliminent les champignons ;
  • ceux « avec interférence » s’utilisent sur des surfaces en présences de salissures 
  • ceux « sans interférence » s’utilisent sur des surfaces nettoyées.

  • Bonne Pratique

     

    La désinfection n'est efficace que sur des surfaces propres. N'oubliez pas de le nettoyer avant de le désinfecter. Mais il n'est ni nécessaire ni indispensable, selon le désinfectant utilisé dans tous les établissements - systématiquement - : * Veuillez lire le manuel d'instructions du produit. Utilisez la dose indiquée dans le manuel d'instructions. Liberté d'action selon un temps donné ; Ne pas mélanger par inadvertance avec d'autres produits. Il est fortement recommandé de désinfecter les toilettes au moins une fois par jour. Veuillez activer le produit avant de tirer la chasse d'eau. Le désinfectant ne peut pas être lavé (sauf pour les surfaces qui entrent en contact direct avec les aliments). Il ne sèche pas non plus et ne s'essuie pas. Il peut être dilué avec de l'eau froide (20°C).

    ENTRETIEN DES LOCAUX ET DES SANITAIRES : UN EXEMPLE DE PLAN DE TRAVAIL TYPE

    Avant de commencer la tâche, il est important de préparer le chariot de transport et le matériel nécessaire : sac poubelle, seau, chiffons, balai de nettoyage, raclette, voiles de dépoussiérages, appareil de dépoussiérage (tête de loup ), balayette et ramassette, produits et pompes à doser, gants, accessoires complémentaires (ex. : papier WC).
    Puis, remplir le seau, de préférence à moitié avec de l’eau tiède, et ajouter le dosage
    adéquat de produit de nettoyage.

    Nettoyage journalier : du lavabo, de la cuvette de WC, d’éventuelles traces de doigts, de café, etc., sur les surfaces à hauteur d’homme et aux points de contacts (interrupteurs, poignées, accoudoirs, etc.). Dépoussiérage du sol et nettoyage à l’eau.

    Nettoyage hebdomadaire approfondi : des sanitaires, des sols, des poussières en hauteur (dessus des portes, des garde-robes, des cadres, des tringles de rideaux, etc.), des coins et recoins (ex. : derrière les meubles) et du mobilier. Entretien de toute la pièce.

    Règles de base du nettoyage :

    • travailler du haut vers le bas ;
    • aller du propre vers le sale ;
    • nettoyer à sec ce qui peut l’être ;
    • porter les équipements de protection nécessaires en fonction des produits utilisés : gants, tablier, chaussures antidérapantes, masques et lunettes ;
    • se laver les mains régulièrement.


    7.1. Intérieur des locaux (bureaux, salles de réunions, etc.)

    Poussières hautes : dessus des portes et encadrements, cadres, éclairages, dessus d’armoires, etc.
    Poussières basses : tuyauteries, plinthes, coins, radiateurs, etc.
    Mobilier : tables, chaises, fauteuils, faces externe des armoires, etc.
    Sols : dépoussiérage et lavage à l’eau si nécessaire (rincer le balai pour chaque pièce).


    7.2. Couloirs et escaliers

    Les couloirs sont des pièces à part entière, il faut donc les entretenir régulièrement (poussières hautes, basses, à hauteur d’homme, etc.). Les escaliers seront nettoyés du haut vers le bas avec une attention particulière pour les coins, à chaque marche ; les rampes seront aussi nettoyées et désinfectées régulièrement.


    7.3. Cuisine

    Application de la réglementation HACCP relative à l’hygiène des denrées alimentaires.
    Voici quelques procédures.

    7.3.1. Lavage de la vaisselle

    Dans la plupart des associations du secteur non marchand, la vaisselle comprend assiettes, couverts, tasses et verres ; lorsqu’il s’agit des cuisines des collectivités (ex. : centres d’hébergement), c’est toute la panoplie d’ustensiles et d’équipements de cuisine.

    A. Lavage manuel de la vaisselle (pour un faible volume ou pour des objets trop
    volumineux) :

    • enlever les gros restes de nourriture ; rincer la vaisselle ;
    • dans le premier évier, laver à l’eau chaude (min 45 °C) et savonneuse ;
    • dans le deuxième évier, rincer à l’eau chaude (min 45 °C) et sécher (à l’air libre ou avec une serviette).

    B. Lavage automatique de la vaisselle (pour un grand volume, afin d’assurer un bon niveau de lavage et de stérilisation) :

    • comme pour le lavage manuel, rincer pour enlever les restes de nourriture ;
    • vérifier les produits utilisés (types et quantités) et leur dosage ;
    • déposer en machine ;
    • effectuer un contrôle visuel de la vaisselle avant rangement ;
    • ranger et stocker la vaisselle dans un endroit propre, sec et aéré.

    7.3.2. Nettoyage du plan de travail

    • Éliminer les résidus alimentaires sur toute la surface ;
    • préparer la solution de nettoyage dans un seau (ou vaporisateur) ;
    • verser la solution sur une lavette (ou vaporiser sur la surface) et nettoyer en respectant le mode d’emploi ;
    • laisser agir quelques minutes ;
    • frotter à nouveau la surface avec la lavette ;
    • rincer à l’eau claire, laisser sécher ou essuyer avec du papier de cuisine.

    7.3.3. Nettoyage manuel du sol en cuisine

    • Éliminer les grosses saletés avant d’utiliser le produit ;
    • appliquer celui-ci sur le sol, frotter et brosser ;
    • laisser agir quelques minutes ;
    • rincer à l’eau claire ;
    • sécher le sol avec la raclette en caoutchouc.


    7.4. Sanitaires

    7.4.1. Nettoyage du lavabo

    • le miroir ;
    • le mur entre le miroir et la planchette ;
    • la planchette ;
    • le mur entre la planchette et le lavabo ;
    • le dessous et les côtés du lavabo ;
    • l’intérieur du lavabo et les robinets ;
    • le dessus du bac à déchets.

    7.4.2. Nettoyage des surfaces de contact telles que poignées de portes et interrupteurs

    7.4.3. Nettoyage des supports pour papier toilette

    7.4.4. Nettoyage des WC

    Verser du produit dans la cuvette, le répandre avec la brosse de toilette, bien récurer.

    1. Rincer les WC et les urinoirs (tirer la chasse).
    2. Verser du produit dans la cuvette, le répandre avec la brosse de toilette, bien récurer.
    3. Laisser agir.
    4. Nettoyer le WC (en allant du propre vers le sale) au moyen d’un torchon réservé à cet effet :
      • les parois extérieures du WC (et le mur de carrelage derrière lui) ;
      • le rebord supérieur du WC et la chasse d’eau ;
      • le couvercle (dessus et dessous) ;
      • la lunette : le dessus, le dessous et ses charnières ;
      • l’intérieur de la toilette au moyen du goupillon.
    5. Tirer la chasse.

    9. CONCLUSION

    Le nettoyage rend les lieux agréables, procure du bien-être, préserve et prolonge la durée du matériel et assure la santé de l’ensemble des personnes présentes sur les lieux. »

    Le nettoyage des locaux doit être méthodique. L’utilisation de produits d’entretien nécessaires à l’efficacité du travail peut présenter des risques pour la santé (intoxications, allergies, brûlures, gênes respiratoires, etc.), pour l’environnement (pollution) ; mais aussi des risques d’incendie, voire d’explosion.

    Il convient dès lors de respecter quelques consignes de sécurité :

    • préparer le matériel dont vous avez besoin ;
    • travailler proprement (ne pas laisser de désordre) ;
    • prendre garde aux sols mouillés ;
    • porter des chaussures adéquates et adaptées ;
    • traiter les emballages vides comme s’ils étaient pleins ;
    • respecter les règles de stockage des produits, même pour les déchets ;
    • ne pas mélanger ou transférer les produits, afin d’éviter des réactions dangereuses. Garder les produits dans leur emballage d’origine ;
    • vérifier que les cigarettes sont bien éteintes ;
    • arrêter un appareil qui dégage une odeur suspecte.
    Clean serviceMénageNettoyage

    Laisser un commentaire